President Comité der Regio's: het blijft noodzakelijk om in het 'Europese project' te investeren (fr)

Met dank overgenomen van Comité van de Regio's (CvdR), gepubliceerd op maandag 8 juni 2009.

UNION EUROPÉENNE

Comité des régions

Communiqué de presse

COR/09/66

Bruxelles, le 8 juin 2009

Elections européennes : "C'est auprès des citoyens et dans ses territoires que nous devons constamment puiser la force démocratique de l'Union "

Au moment de la parution des résultats des élections européennes, le Président du Comité des Régions Luc Van den Brande réagit :

"Ces dernières semaines, l'Europe s'est rendue plus visible. Jamais depuis 30 ans, les élections européennes n'ont été précédées par une campagne aussi vaste, coordonnée et intense. Les citoyens européens ont eu l'occasion de choisir dans quelle Europe ils souhaitent vivre, et vers quel futur leur Europe doit se diriger. Mais ces élections nous ont aussi rappelé à tous que l'Europe commence au delà de Bruxelles et que c'est auprès des citoyens et dans ses territoires que nous devons constamment puiser la force démocratique de l'Union.

Le taux de participation confirme la nécessité d'investir encore plus d'énergie dans l'explication du projet européen. Nous devons y impliquer d'avantage, et ce non seulement pendant la campagne électorale, tous les niveaux de gouvernance, à commencer par le niveau local et régional.  Il faut construire chez nos citoyens un véritable sentiment d'appartenance à l'Europe pour qu'ils s'approprient l'Union et voient dans ses valeurs et dans ses acquis l'avenir de leurs pays respectifs et du continent européen.

Dans les semaines qui viennent, c'est le choix de ceux qui sont venus s'exprimer qui va influencer la composition du nouvel exécutif européen. Et ce sont ces représentants des citoyens qui, dorénavant et tout au long de ces prochains cinq ans, façonneront la législation européenne.

Mais ne l'oublions pas, l'élan vers une plus grande démocratie européenne ne s'arrête pas avec ces élections. Cet élan reste vivant et continue à se manifester tout au long de l'année : par le biais du Comité des Régions, les élections locales et régionales continueront et assureront un renouvèlement démocratique continu de l'Europe et de son système institutionnel. Avec le Parlement européen, nous sommes une institution politique dynamique, vivante et enthousiaste qui rappelle toujours que l'Europe doit se bâtir en commençant par le bas. Dans les territoires."

Les réactions des groupes politiques au CdR sont les suivantes:

Isidoro Gottardo , Président du Groupe PPE au CdR:

"Après l'annonce des résultats la nuit dernière, je suis très heureux d'être en mesure de confirmer que le groupe PPE a réussi à se maintenir pour la troisième fois consécutive comme la force politique la plus importante au Parlement européen.

Alors que la crise financière et économique traverse l'Europe, les citoyens ont témoigné de leur confiance aux élus de centre droit et nous demandent de poursuivre notre objectif d'une économie sociale de marché, ainsi que et de mettre en œuvre nos promesses de campagne dans les meilleurs délais.

Du fait de notre nature politique, le Parlement européen est le partenaire naturel du CdR, et c'est pourquoi je suis impatient de pouvoir travailler pendant les 5 prochaines années avec les parlementaires européens nouveaux ou confirmés, pour faire en sorte que les habitants des régions et communes d'Europe soient placés au centre du projet européen."

Mercedes Bresso , Présidente du Groupe PSE au CdR :

"Le résultat des élections européennes a mis en place un nouveau Parlement européen plus conservateur et plus eurosceptique que le Parlement sortant. Avec un nouveau record d'abstention pour ces élections, il faut faire le constat que tous les partis politiques ont faillit à convaincre les citoyens européens d'exercer leur droit de vote pour donner un leadership fort de sa légitimité démocratique en faveur d'une puissante Europe de la cohésion.

Nous, élus socialistes et socio-démocrates au niveau local et régional, allons continuer à travailler au sein de notre famille politique pour une Europe qui place les citoyens d'abord et qui ne laisse personne au bord du chemin."

Flo Clucas , Présidente du Groupe ALDE au CdR :

"Je suis heureuse de voir que le groupe ALDE au Parlement européen a confirmé son statut de troisième groupe au Parlement européen, une force véritablement pro-européenne au centre de l'échiquier. Même si le nombre de parlementaires européens est réduit avec ce mandat, le positionnement du groupe ALDE est renforcé : nos parlementaires, au centre, seront des partenaires incontournables pour la nouvelle majorité.

Cependant, je regrette vivement la faiblesse du taux de participation à ces élections et la montée des partis d'extrême droite et antieuropéens dans certains pays. Nous devons parler avec nos concitoyens dans une langue et sur des sujets compréhensibles. Le futur de l'Europe est dans nos mains, nous devons en prendre le plus grand soin et reconstruire la confiance dans nos réalisations. Les citoyens doivent se sentir partie de l'Europe, pas hors de l'Europe. C'est pourquoi le Comité des Régions a un rôle tout particulier à jouer."

Paul O'Donoghue , President du Groupe UEN-AE au CdR:

"Les élections du Parlement européen sont un très grand exercice démocratique. Il est maintenant temps de montrer aux citoyens de nos régions et de nos territoires que l'UE peut travailler vers la reprise économique tout en prenant en compte leur point de vue."

Consultez le site internet du CdR: www.cor.europa.eu

Le Comité des régions

Dans les États membres, ce sont les collectivités territoriales qui assurent, dans une proportion d'environ deux tiers, la mise en œuvre de la législation communautaire. Le Comité des régions est une instance consultative qui a été créée en 1994 afin que les représentants des pouvoirs locaux et régionaux puissent faire valoir leurs points de vue sur le contenu de ces textes de loi. Il tient annuellement cinq sessions plénières, au cours desquelles ses 344 membres votent sur des rapports, dénommés "avis", qui ont été élaborés en réaction à des propositions de réglementation. La  Commission européenne, investie du droit d'initiative pour la législation communautaire, et le Conseil des ministres, dont la responsabilité est d'en déterminer le contenu définitif, généralement en association avec le Parlement européen, sont tenus de consulter le CdR sur tout un éventail de domaines d'action, dont l'environnement, l'emploi et le transport. Le traité de Lisbonne renforce encore le rôle du Comité des régions. À l'avenir, le Parlement européen sera tenu de le consulter sur tous les thèmes importants pour les régions et les communes. Il peut également saisir la Cour européenne de justice en cas de violation de ses droits ou bien s'il estime qu'un texte de loi de l'UE viole le principe de subsidiarité ou ne respecte pas les compétences des collectivités locales et régionales.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Chris Jones

Tél.: + 32 (0)2 546 87 51

christopher.jones@cor.europa.eu

Michael Alfons

Tél.: +32 (0)2 546 85 59

Michael.Alfons@cor.europa.eu

Athénais Cazalis de Fondouce

Tél.: + 32 (0)2 282 24 47

Athenais.CazalisDeFondouce@cor.europa.eu

Pour lire nos précédents communiqués de presse, veuillez cliquer ici .